Cette page utilise Javascript. Soit votre navigateur ne soutient pas Javascript, soit il a été désactiver. Pour voir cette page comme elle a été conçu, priez utiliser un navigateur ou Javascript est activé.

Photos de classe
Accueil > Le Forum

Une synthèse du débat aux Forum

Alexia Stainer

31 mai 2007



Ceci est la sythèse du la discussion qui c’est passé sur le forum privé qui fait partie du projet du ’Global Classroom Initiative. Les échanges étaient autour des deux thèmes de cette année : l’alimentation et l’éducation.



FORUM ALIMENTATION
Le forum à permi d’aborder différentes questions, telles que la cuisine traditionnelle des différents pays, le regard porté sur l’allaitement, l’alimentation proposée à l’école et son prix, comment le label ‘commerce équitable’ affecte la décision d’acheter un produit, ou encore les avantages et les limites de l’agriculture biologique.

Le message de début du forum était des Philippines, parlant de cuisine traditionnelle, avec la photo d’un plat couramment vendu dans la rue, le ‘balut’. Dans cette discussion on a également trouvé une description très appétissante du ‘cheese-cake’ (gâteau sucré au fromage), divers autres plats des Etats-Unis, et des spécialités de la région de la Drôme en France.

Sur la question de l’impact du label ‘commerce équitable’ sur le choix d’achat, un élève répondait qu’il se basait plutôt sur le fait que le produit lui plaisait ou non !

Un fil sur l’allaitement, qui demandait si, dans les différents pays, les mères allaitaient leurs enfants jusque l’âge de deux ans comme il est parfois recommandé, suscitait une réponse qui souligna l’attitude des médias et de la publicité aux Philippines : ceux-ci créent une pression sur les mères en présentant l’allaitement au biberon comme la manière la plus ‘moderne’ de nourrir son enfant.

La discussion la plus active dans ce forum était autour des questions de l’alimentation et de l’agriculture biologique, en particulier pour déterminer si celle-ci est préférable aux méthodes plus conventionnelles de production. Une position qui a émergé dans ce fil était que l’alimentation biologique est une chose positive, avec les avantages suivants : c’est plus sain à consommer car ça ne contient pas de résidus chimiques ; c’est sans additifs artificiels (un exemple donné est que certains édulcorants artificiels peuvent provoquer des cancers) ; et sa production est plus respectueuse de l’environnement.
Adding chemicals to make things grow larger, look better, and produce more are not healthy to be consumed.’
(Rajouter des produits chimiques pour augmenter la taille des produits, améliorer leur apparence, et accroître la production n’est pas sain).
Certains ont aussi avancé que la production biologique n’est pas la réponse à tout. Ce point de vue identifia plutôt comme la priorité d’assurer que nous ne manquerons pas des vitamines et minéraux essentiels pour le corps, et que la science peut être utilisé à cette fin :
If we have the ability to easily get the nutrients we need with little or no side effects, I see great benefit in using science to enhance our diet.
(Si nous avons la capacité d’obtenir les nutriments dont nous avons besoin, avec peu ou aucun effet secondaire, je vois un grand avantage à l’utilisation de la science pour améliorer notre alimentation).

FORUM EDUCATION
Le débat autour l’éducation était aussi varié et large, allant du financement de l’école aux Etats-Unis, aux différents aspects de la vie scolaire, et aux sujets enseignés à l’école. Un sujet fournissait une passerelle avec le forum ‘food’ : celui des conséquences de l’alimentation sur le travail scolaire.

En réponse à la question ‘to what effect does nutrition affect the student’s ability to learn ?’ (Comment l’alimentation affecte-t-elle les capacités de l’élève en classe ?). Parmi les réponses : ne pas avoir assez mangé empêche de se concentrer, tout comme le fait d’avoir mangé trop de cochonneries. Une autre contribution note que trop manger peut affecter la concentration en donnant envie de dormir, comme c’est le cas semble-t-il avec la dinde !

Un des fils de discussion a considéré les matières enseignées aux écoles des différents pays, et ce qu’ils apprennent sur chaque pays. Une question sur comment se déroule la vie à l’école aux Etats-Unis (les professeurs, les notes, la vie sociale et scolaire) à suscité la réponse que les liens entre les élèves et les professeurs sont normalement bons, même si il y des professeurs qui forment des liens moins facilement avec les élèves, et notent moins généreusement le travail. En considérant l’intéraction entre la vie scolaire et la vie privée, les réponses étaient que les relations entre élèves sont tolérées tant qu’il n’y a pas de manifestation publique d’affection ; et les élèves sont encouragés à parler à un conseiller à l’école ou avec les professeurs quand ils ont des problèmes à l’extérieur de l’école, par exemple dans la vie familiale.

Une autre partie du forum ‘education’ a adressé le sujet des financements de l’école : aux Etats-Unis l’école publique est gratuite, tant que l’élève va à son établissement local, autrement des frais peuvent être demandés. Les écoles prêtent les manuels scolaires, mais les élèves doivent acheter tout le matériel, comme les cahiers et les stylos. Il existe aussi des établissements privés payants, souvent financés par des églises ou autres institutions religieuses.