Cette page utilise Javascript. Soit votre navigateur ne soutient pas Javascript, soit il a été désactiver. Pour voir cette page comme elle a été conçu, priez utiliser un navigateur ou Javascript est activé.

Photos de classe
Accueil > A propos de GCI

Global Classroom Initiative

Un projet pédagogique

19 février 2007



Dans un monde de plus en plus interdépendant, les problèmes relèvent à la fois de l’échelle locale et de l’échelle globale. Nos actes d’ici et maintenant ont un impact au-delá de notre temporalité, de nos frontières et de notre environnement tangible. Ceci nous confère une responsabilité en tant que consommateurs, acteurs, citoyens. Á ces enjeux transfrontaliers doit correspondre une citoyenneté mondiale. Malgré l’absence, pour l’heure, de communauté politique constituée au niveau planétaire, un changement d’échelle de la citoyenneté est non seulement pertinent mais aussi nécessaire face aux grands défis de la planète. Or la mondialisation de la citoyenneté en est á ses balbutiements, si loin derrière celle des marchandises et de la finance !



Pour une citoyenneté sans frontière

Dans un monde de plus en plus interdépendant, les problèmes relèvent à la fois de l’échelle locale et de l’échelle globale. Nos actes d’ici et maintenant ont un impact au-delà de notre temporalité, de nos frontières et de notre environnement tangible. Ceci nous confère une responsabilité en tant que consommateurs, acteurs, citoyens. À ces enjeux transfrontaliers doit correspondre une citoyenneté mondiale. Malgré l’absence, pour l’heure, de communauté politique constituée au niveau planétaire, un changement d’échelle de la citoyenneté est non seulement pertinent mais aussi nécessaire face aux grands défis de la planète. Or la mondialisation de la citoyenneté en est à ses balbutiements, si loin derrière celle des marchandises et de la finance !

Les origines du projet : favoriser le dialogue entre l’Amérique, l’Asie et l’Europe

Le projet d’un dialogue entre jeunes des Etats-Unis, de France et des Philippines a vu le jour lors d’un séminaire itinérant organisé aux Etats-Unis – à l’initiative de la Fondation Charles Léopold Mayer - dans le but de resserrer le dialogue avec la société civile américaine. Certains citoyens américains ressentent un sentiment d’isolement par rapport au reste du monde ; ce sentiment a été accentué par les mesures prises par le gouvernement américain suite aux attentats du 11 septembre 2001 et à leurs conséquences géopolitiques. Le projet Classe sans Frontières (GCI) répond également à une volonté de mieux faire connaître l’Amérique dans sa diversité – en se distanciant des idées reçues et des stéréotypes –, de prendre conscience qu’il y a « plusieurs Amériques », mais aussi d’ouvrir les Américains aux réalités extérieures à leur vaste continent. Il répond aussi à une nécessité de dialoguer avec l’Asie, continent vers lequel l’Europe est peu tournée.

Notre projet est donc né des constats suivants :
- Certains citoyens américains ressentent un sentiment "d’isolement" par rapport au reste du monde et désirent construire des ponts avec d’autres cultures et d’autres continents
- De nombreux citoyens du monde désirent mieux connaître l’Amérique du Nord dans sa diversité
- Certains jeunes ressentent un sentiment d’impuissance face à cette mondialisation non maîtrisée et à ce monde profondément inégalitaire
- Partout on constate l’émergence de sentiments et de postures identitaires, nationalistes en réaction à cette mondialisation
- Un sentiment anti-américain émerge dans la jeunesse européenne (du fait de la guerre en Irak, unilatéralisme des Etats-Unis sur la scène internationale, non signature des accords de Kyoto sur l’environnement etc.)

Objectifs pédagogiques
- Travailler la communication écrite et orale en anglais
- Se familiariser avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication
- Travailler en interdisciplinarité avec des équipes pédagogiques autour de la thématique du développement durable et favoriser la transversalité entre les matières enseignées
- Savoir aller à la recherche des informations nécessaires
- Connaître d’autres systèmes éducatifs

Objectifs éducatifs
- Faire comprendre aux jeunes les grands déséquilibres mondiaux et permettre la réflexion sur les moyens d’y remédier (en référence au Bulletin Officiel du 24 juillet 2003 émis par le Ministère de l’Education Nationale français)
- Prendre conscience de l’interdépendance des régions du monde
- Ouvrir jeunes et adultes à l’interculturel ; savoir comment les problèmes qui sont les notre se posent ailleurs et comment ils sont traités ; connaître les aspects positifs des différents modèles et cultures dans une démarche d’ouverture constructive et de respect mutuel
- Développer l’esprit critique en prenant en compte les enjeux sociaux, économiques et environnementaux, et les différences de points de vue en fonction des acteurs en jeu
- Développer des valeurs citoyennes